Vous venez de faire construire votre pavillon ou votre garage ? Vous vous apprêtez à rénover ce dernier, notamment en remplaçant son système de fermeture ? Il va vous falloir choisir une porte.

Ce choix va pouvoir se faire selon plusieurs axes. En fonction de vos goûts et de votre budget, évidemment. Mais aussi en prenant en compte certaines contraintes techniques : tout ne peut pas être réalisé, que ce soit pour des questions de place ou de réglementation.

Il existe actuellement sur le marché 5 types de portes différentes. Chacune présente ses avantages et ses inconvénients. Et comme bien les connaître vous facilitera le choix que vous vous apprêtez à faire, nous allons vous les présenter.

La porte sectionnelle

La porte de garage sectionnelle est composée de panneaux qui s’ouvrent en coulissant sur un système de rails. C’est incontestablement la plus demandée. Elle présente en effet de nombreux avantages : elle est pratique, offre la possibilité d’être motorisée et est intégralement personnalisable de manière à s’intégrer au mieux à votre construction. Vous pouvez choisir sa couleur, l’équiper de petites vitres, ou encore de hublots. Vous pouvez même y installer une porte de façon à ménager un passage piéton.

S’ouvrant traditionnellement de façon verticale, il est possible, si besoin est, de la concevoir avec ouverture latérale. 

La porte basculante

Composée d’un seul et unique panneau, elle s’ouvre, comme son nom l’indique, par basculement de celui-ci. Son inconvénient principal est qu’elle déborde du bâtiment sur lequel elle est installée. Impossible donc de la poser si votre habitation ou votre garage donne directement sur le trottoir.

La porte à enroulement

Cette porte se présente exactement de la même façon qu’un volet roulant. Les lames la composant s’enroulent dans un caisson situé au niveau du plafond du garage lorsque vous l’ouvrez.

La porte pliante

À la façon de la porte sectionnelle, ce modèle est composé de plusieurs panneaux, mais agencés verticalement. On l’ouvre en les repliant sur eux-mêmes, en les faisant coulisser le long d’un rail qui est fixé dans le sol sur toute la longueur de l’ouverture du garage.

C’est un système d’ouverture qui présente l’inconvénient de ne pas pouvoir recevoir de motorisation.

La porte battante 

Cette porte s’ouvre, elle, à la façon d’une simple porte de maison. À une différence près : on tire les portes vers l’extérieur. Cela demande pour le coup de disposer d’un bel espace devant le garage afin de pouvoir manœuvrer les vantaux sans peine et sans être gêné par quoi que ce soit.

Elle permet d’utiliser l’intégralité de la surface du garage dans la mesure où aucun élément qui la compose n’a besoin d’y entrer. On peut par ailleurs faire le choix de la motoriser.

Quel que soit le choix que vous ferez, toutes ces portes sont très performantes en termes d’isolation ainsi que de sécurité. Sachez en conclusion que tous ces modèles de portes sont disponibles sur mesure : elles seront alors adaptées en dimension à celles de l’ouverture de votre garage. Vous pouvez aussi choisir matériaux et finitions de sorte qu’elle s’adaptera parfaitement au style de votre habitation.

Categories:

Tags:

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *