Senior trop fort
Aménagement

Le choix d’un monte-escalier

Personne âgée ou à mobilité réduite, le quotidien n’est pas toujours facile quand on manque de motricité. Il y a certaines tâches auxquelles on s’accommode et d’autres qui laissent la peur au ventre à chaque fois qu’on les rencontre. C’est le cas de la peur de tomber dans l’escalier, qui peut devenir réalité quand on est plus en mesure de se déplacer correctement. Pour y remédier, il existe différentes solutions, la plus connue étant le monte-escalier. Cet appareil s’installe sur des rails le long de votre escalier et vous permet de vous asseoir tranquillement pendant qu’il franchit les marches de votre escalier. Et si vous ne pouvez pas vous asseoir c’est aussi possible de rester debout, car il existe des monte-escaliers pour chaque situation, renseignez-vous donc sur ce guide complet pour connaître quel type de monte escalier répond à vos besoins ou à celui de vos proches.

Monte escalier

Quel est votre besoin ?

En effet le monte escalier n’est pas universel et il en existe différents modèles, adaptés à différentes situations. Comme précisé plus haut, il faudra choisir une position assise ou debout. La position assise est recommandée pour les personnes souffrant de problèmes d’équilibre, tandis que la position debout est préférée pour des problèmes d’articulation ou les escaliers étroits. Car oui il faut aussi prendre en compte la forme de vos escaliers. Un escalier droit, sans virage, sera facile à installer et moins cher. Les rails se posent contre le mur ou en appui sur les marches alors que pour un escalier en coude ou tournant, les rails sont surélevés et doivent être fabriqués sur mesure. Ces types d’installations peuvent être deux fois plus chères. Enfin, votre escalier peut se trouver en extérieur, ce qui apporte des changements au niveau du traitement des pièces pour l’étanchéité et contre les rayons du soleil.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *